Couches lavables #4

Couches lavables #4
Mois 5
Irritation sur les fesses à chaque fois qu’on mettait une couche lavable…? Conseil des mamans bio sur mon groupe Facebook : décrasser les couches avec une machine à 90°C et du vinaigre blanc. J’en ai fait 2 et ça a éliminé direct le problème!

 

Mois 6
Je suis en vacances. Couches jetables biodégradables. 🙂 Le luxe. Mais j’ai hâte de retrouver mes lavables. 🙂 Pas vraiment pour leur rythme mais bien pour leur douceur, le temps d’une minute de plus avec ma petite pour la changer.
Déplacement de la table à langer prévue par terre car elle bouge, trop de risques.
Avec la DME (Diversification Menée par l’Enfant), plus(sss) de selles, donc maintenant petit papier tout le temps.

 

Mois 7-8-9
J’ai remarqué que ma disponibilité limitée liée à mon rythme de travail bouleversait complètement le planning couches lavables. Alors que c’était une priorité Number One, c’est devenu moins présent. Je n’en suis pas fière et j’aimerais retrouver ce temps de partage et prendre le temps de faire cela. J’ai du mal à garder en tête le timing de laver, sécher et utiliser, du coup j’utilise quand je peux et quand ça s’entasse depuis 3 jours, je finis tout le stock pour tout laver en même temps. Et dès que je suis très fatiguée, je n’y arrive plus : maintenir notre petit bout qui bouge tout ce qu’elle peut pour échapper à la couche (aux 4 épaisseurs), garder les 4 épaisseurs en même temps bien en place les unes sur les autres, ne pas faire durer la pression pour ne pas arriver aux hurlements, boutonner la couche de protection et là du coup j’adore les scratchs !!! Et finalement, fourtre, je perds patience car trop fatiguée, je laisse tomber et mets une petite biodégradable. Pffff.
Je voyage tout le temps et je mets alors des jetables.
Quand elle va à la crèche, j’essaie de commencer la journée par une lavable et de finir par une lavable.
Quand je suis à la maison aussi.
Je déteste voir toutes ces couches s’accumuler dans la poubelle. C’est vraiment énorme ces déchets. Je rêve d’un container spécial qui les ferait pourrir en les transformant direct en compost. Mais même ces biodégradables, je n’ai aucune idée de comment elles se décomposent. A rechercher un jour.

 

Mois 10
Les couches 2e taille deviennent un peu petites. Mmmm, investir dans quelques numéros 3 ou bien essayer d’utiliser les couches pliables plus souvent ? En tout cas, les culottes de protection d’Etsy, de Patsycake sont géniales, toujours en utilisation ! Vous vous souvenez, je vous en parlais les premiers mois, celles avec des motifs que j’avais choisi.
Mon objectif pour ce mois-ci : retrouver le temps, reprendre le temps, prendre le temps de changer la couche comme un moment de complicité.
Donc : 1. Changer la table à langer d’endroits pour être moins stressée par notre énergumène en vadrouille. 2. Posément mettre d’abord la couche en l’asseyant sur mes genoux. 3. Mettre la couche de protection ensuite dans un deuxième temps.

 

Secret:
Vous le verrez sur cette photo. Mon secret avec les couches lavables c’est qu’on a un chauffage approprié qui nous les sèche en 3 fois moins de temps qu’il faudrait sans. ça fait toute la différence. 🙂

 



Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.