Je pars en vacances chez toi

Je pars en vacances chez toi
Quand j’étais étudiante, c’était le Couchsurfing. J’ai commencé par une fête à Lyon où j’ai rencontré des gens intéressants et c’est parti comme cela. J’ai ensuite fait le tour de l’Italie chez des italiens, aussi bien chez des passions de plongée que perdue dans une vallée de mines abandonnées en Sardaigne que chez un contrôleur des impôts en Puglia que chez une marchande de glace à Siracuse ou chez un organisateur de nightlife et chez un skippeur à Palerme ou un grand-père dans le quartier chaud des Miracoli à Naples. J’ai fait NYC chez des sexagénaires homosexuels ayant un loft près de Times Square, Kuala Lumpur chez un instructeur de survie dans la jungle qu’en Inde, etc… Bref j’ai rencontré des pays par des gens et j’ai adoré, vivant des expériences inoubliables autant qu’insolites.
Et puis j’ai grandi de quelques années, passé la barre des 25 ans et je n’ai plus eu trop envie (en couple) de passer plus de temps le soir à discuter avec de nouveaux futurs amis plutôt qu’avec mon amoureux. Et à ce moment-là il y a eu Airb’n’b qui a ouvert. Et là entre NYC à vivre vu d’un autre quartier, Paris dans un superbe appartement avec balcon filant, la Suède dans un micro-île en plein hiver, etc… Tout un autre monde s’est ouvert à nous, les maisons des autres, allant des habitations cosy à celles super bien placées, bref une autre manière de voyager.
Travaillant et étant amenée à voyager, j’ai commencé par prendre en horreur les hôtels du type Novotel où aussi bien à Prague qu’à Varsovie, Paris ou Londres, il y avait la même moquette, le même savon et le même petit-déjeuner. Aussi bien mon mari que moi, nous privilégiâmes alors les B&B, encore une autre manière de faire fonctionner l’économie locale et que notre argent profite directement à ceux concernés sans intermédiaires.
Nous apprécions pouvoir nous réinventer un morceau de vie, nous adapter au contexte local, faire nos courses autrement, cuisiner de nouveaux produits, et embrasser les habitudes des locaux facilement, bref changer notre vie pour quelques jours.
Ayant des poules et une petite chatte, nous avons aussi commencé à prêter notre maison à des amis quand nous partons, une autre façon de faire profiter les autres de vacances tout en échangeant un service.


Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.