C’est le moment de faire son nid (Nesting)

C’est le moment de faire son nid (Nesting)

Voilà, ça m’est arrivé comme à beaucoup d’entre nous femmes enceintes, je suis rentrée en période de nidification intensive depuis décembre, date de mon congé maladie>maternité.
Ça a d’abord commencé par l’inventaire de toutes les listes faites les derniers mois, celle pour le petit en préparation, celle des projets professionnels à finir, celle des articles à écrire pour le blog pro, puis là s’est ajouté la liste “Maison” et dans cette liste sont venues les listes des choses à ranger, les choses à changer, les choses à ajouter, les travaux de toutes sortes, les petits et les grands. Quand cette liste a été faite, il y a eu comme une grande urgence à finir tout cela avant janvier (terme pourtant prévu fin janvier…). Mais je sentais vraiment une urgence et un besoin irrépressible que ce soit fait.
Mon mari demanda plus d’une fois : Et ça, pourquoi cela doit se faire maintenant ? Et moi de répondre : Ça doit être fait maintenant, ça traîne depuis longtemps ou Et pourquoi pas maintenant ?
Et toutes les petites choses qui traînaient depuis 2-3 ans d’être passées en revue ! La couleur du mur de notre salle à manger-cuisine, le revêtement en feutre de notre bar, l’interrupteur d’une petite veilleuse de mon enfance, les costumes de monsieur devant trouver sous peu un rangement convenable, toutes les ampoules attendant d’être changées, investir dans une table de nuit, etc.
J’ai vu ainsi décupler mon énergie mentale les premières semaines puis au fur et à mesure que c’était fait, devenir plus calme, plus reposée pour en janvier voir les dernières choses se finir.

Mais alors commença une nouvelle période de nidification intense: le nettoyage !
Je ne pouvais pas me lever le matin sans checker chaque micro-coin de notre maison et l’inscrire mentalement à ma liste ménage. Je ne devins plus entièrement satisfaite du ménage fait par d’autre car j’estimais que les coins, les plinthes n’étaient pas bien faites. Je me mis un matin alors que je n’avais pas bouger depuis un mois et étant ralentie par mon énorme ventre à faire briller les joints mosaïque de notre douche (et qui deviennent tous les 2 mois un peu jaunes). Je m’acharnais pendant une heure avec mon vinaigre blanc et ma brosser. À mon grand désespoir je ne pus faire qu’une chose par jour tant mon énergie était limitée donc ma liste devint de plus en plus courte. Je pus ainsi rajouter des choses à laver comme les interrupteurs de lumière, les portes, les placards, bref tout un tas d’endroits qui n’attiraient absolument pas mon attention avant mais qui là me gênaient affreusement.

Je commençais à faire la liste de ce que je voulais avoir au congélateur mais là encore j’échouais car mon homme trouvant délicieux les petits plats a la fâcheuse tendance à les ressortir après 4 jours ! Donc là je déclarais forfait surtout qu’il ne se fait jamais prier pour cuisiner délicieusement bien lui. 😉

Et puis 3e phase de ma période Nesting, un regain d’énergie à la 38 semaines où là je m’assurais que la maison soit chaque jour bien organisée, propre, prête à nous accueillir avec notre enfant (machine à laver de faites, cuisine nickel, salon rangé, etc). Mais maintenant ça fait 2 semaines que cela dure et je me lasse de devoir tous les jours ranger la même chose ! Ça ne fait pas venir le bébé pour autant. Alors avec cette énergie je commençais de nouveaux micro-projets et continuais à être efficace pour prendre de l’avance sur les listes de mars à août ! J’essaie néanmoins de ne m’occuper qu’à moitié et de me reposer (ça fait quand même 2 mois que je me repose…) mais je n’ai jamais été aussi efficace ! Ce qui est très gratifiant moralement.

J’ai remarqué que dans ces 3 pics de nidification, chacun était accompagné par un soulagement de voir notre nid (notre maison) se faire à notre image, et plus cosy, et plus accueillante. Je ne sais pas s’il y a un rapport ou non mais mon homme a activement participé à cet/ces élans. Il a lui construit les meubles ou supports qui manquaient, il a décrété un jour qu’on devait limiter le nombre de nos objets et a trié, il a refait son antre (notre cave), et a suivi chaque Nesting-projet que j’ai eu avec appréhension puis satisfaction !



Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.