Vers le zéro déchet #5: la révélation

Vers le zéro déchet #5: la révélation
Révolution en septembre.
J’ai commencé à travailler pour Les Fermetistes (dans quelques mois en français aussi) et pas qu’un petit peu mais beaucoup, genre un temps plein à craquer.
Et j’ai commencé à non pas seulement acheter des fruits et légumes sur ce marché fermier en ligne mais aussi des laitages et d’autres produits transformés. Ils étaient moins chers, je connaissais le producteur, en plus délicieux et en plus de tout cela, payés à un prix équitable local.
Et après 2 mois, je me repose la question de mon défi de jeter moins et d’avoir moins de déchets alors que j’avais oublié un peu entre temps. Et là la révélation.
Le geste de mettre à la poubelle est devenu effectivement moins courant !
Tiens ! pourquoi ?

J’achète des légumes que je mets dans des sacs plastique usagers. Quand je mange les légumes, je fais sécher le sac et je le réutilise pour les légumes qui arrivent la semaine d’après.
J’achetais des yaourts dans des pots en plastique que j’ai gardé car maintenant j’achète mon lait frais que je fais bouillir pour faire du yaourt dans ces pots en plastique et en verre que j’ai gardé.
Les surplus finissent en sauce tomate pour les pizzas de l’hiver. Donc les bocaux vides sont remplis pour l’hiver.
On cuisine tellement de légumes (grosse quantité pour le même prix qu’avant en supermarché bio) qu’on consomme moins de compléments genre steak bio. Et plus de céréales vendues en vrac.
Mon mari achète des fruits exotiques encore à la boutique du coin et là le réflexe des petits sachets à reprendre n’arrive pas à être appliqué. Du coup je garde ces petits sachets et j’emballe tout dedans : pique-nique etc pour un 2e voire un 3e usage.
Les boîtes d’oeufs sont ré-utilisées ou distribuées à nos voisins qui nous les re-remplissent d’oeufs.
Moins de jus et plus de fruits.
Les jus de fruits aux bouteilles consignées, nous avons maintenant des emballages de 5L. Ils ne sont pas repris donc une possibilité d’amélioration ici.
Le compost va dans notre jardin ou pour leurs poules.
Comme j’ai de la farine de superbe qualité, je fais beaucoup plus de gâteaux donc je consomme 3 fois moins de petits gâteaux du commerce, un sacré budget en moins ! Envie d’un petit gâteau : hop hop hop dans le four en 15 minutes !
Les confitures, tous les pots sont gardés pour la saison suivante.
La viande est emballée dans 1 seul emballage sous vide en plastique.
On a juste un producteur de framboises qui met une barquette d’aluminium puis un film plastique. Donc lui est ma cible parfaite pour tester des emballages plus écologiques. Parce que je suis spécialiste des produits, donc de l’offre et de la durabilité de ceux-ci.
Quelle belle aventure et quel impact déjà !

Le geste spécial de la saison:
J’ai prêté tous mes habits de grossesse à une amie. Et j’ai prêté tous les plus jolis habits de mon bébé (dont beaucoup datent de moi quand j’étais bébé) et plein d’autres jolies choses à 2 amies pour leur futur nouveau-né.
Normal me direz-vous pour une maman qui achète tous ses habits d’occasion. 🙂 Oui mais quand même spécial. Je n’ai jamais senti cette énergie de prêter quelque chose qui a de la valeur avant. C’est une sensation très agréable ! 🙂
Savoir que quelqu’un va aimer se servir de ces petits habits ultra-mignons, ça me fait quelque chose d’avance 🙂
Et ça me donne l’envie de prêter plus 🙂

Mes objectifs des prochains mois : du désencombrement en premier lieu.
– Au niveau salle de bains, diminuer encore les produits des tiroirs pour n’avoir que l’essentiel.
– Au niveau des habits enfant, continuer à me procurer de jolies choses sur les marchés aux puces des familles en Flandres.
– Au niveau de mes habits, faire le tri pour ne garder que l’essentiel aussi.
– Au niveau de la cuisine, essayer de limiter encore les déchets plastiques pour commencer.
– Aller plus souvent au magasin où on achète en vrac et ne plus acheter dans des emballages en plastique.
Et appliquer ces conseils de Goodplanet !
Pour la petite histoire, comme nous consommons beaucoup de produits frais et qu’ils n’ont pas tous besoin d’être au frigo, nous utilisons notre arrière-cuisine où il fait aux environs de 10°C. Mais voilà une chouette inspiration sur se passer de frigo.



Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.