Vers le zéro déchet #2 : moins de plastique

Vers le zéro déchet #2 : moins de plastique
Dans un post précédent, je parlais de comment réduire nos emballages, surtout en cuisine là où c’était le plus flagrant.
Lu des blogs de femmes motivées par ce challenge.
Suivi le défi de Natasha d’Échos Verts pour épurer la cuisine. Donc j’ai rangé mes tiroirs. Nous avions au même moment l’ouverture à Gand d’une boutique 0 emballage.
J’y allais pour acheter les pâtes, corn flakes, céréales. Mais je découvrais qu’il fallait aussi que j’ai à la maison des petits pots ou sacs pour transporter chaque chose et d’autres pots pour penser comment recharger. Bref, j’étais en méditation dans la boutique car je voyais que je devais encore adapter ma cuisine. Depuis ce jour-là j’ai gardé des petits pots en plastique (du fromage de chèvre) pour les faire remplir au supermarché. Je me demande s’il faut des fois les stériliser ? Réponse du supermarché : impossible pour des questions d’hygiène. Ok, donc je change de supermarché.
Et puis tout simplement, j’achète encore plus de légumes que d’habitude au lieu d’acheter des trucs transformés.
J’essaie de diminuer ma consommation de laitages et donc d’emballages en privilégiant des formes de laitage comme le fromage où je peux apporter mon propre emballage. Je préfère la boutique bio où le fromage est à la coupe alors.
Aussi privilégier les boutiques qui se consigne.
On fait aussi nous-mêmes nos pâtes à tarte, nos confitures. Bientôt nos yaourts ? ça me démange 🙂
J’ai gardé des sacs en papier et plastique des dernières courses pour les rangements dans le frigo (mieux dans des sacs en plastique ou tuperware quand c’est possible). J’utilise des petits sacs en tissu pour aller chercher les fruits et légumes. Et j’ai pris des petits cartons usés au supermarché bio pour mettre notre papier recyclé dedans que l’on sort une fois toutes les 3 semaines dehors pour le ramassage collectif. Là aussi, on a encore beaucoup trop d’emballage en carton qui ne sert à rien, qu’à protéger pendant 15min. Donc je fais attention de privilégier au supermarché toujours les produits sans emballages.
Et encore et toujours, j’achète moins. Toujours moins.
Je fais un check de mes tiroirs souvent pour en enlever et partager avec mon conjoint : ce truc, regarde la quantité de plastique et carton, serais-tu d’accord pour le remplacer par un autre OU en acheter moins souvent (commencer par là…) OU ne plus en acheter, s’en passer ?
Tout ce qui est vert ou nourriture dépassant la date (ça arrive des fois quand même) va direction le compost et les poules.
En 2 mois de cette logique, j’ai remarqué qu’on avait moins de déchets venant du petit emballage. Mais que certains gros emballages prenaient alors toute la place dans notre poubelle. Notamment les paquets que l’on reçoit par la poste.
Voilà qui ouvre notre prochain challenge : le zéro sac plastique !


Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.