L’écologie s’est invitée au mariage

L’écologie s’est invitée au mariage
Après une demande en mariage savoureuse et inédite sur les berges du Brooklyn Bridge Park à New York en novembre 2012, mon fiancé et moi avons commencé à échanger sur nos idées de mariage. Mon homme a listé ses priorités, moi les miennes et le but a été d’inventer un évènement à l’image de nous deux.
Ayant organisé dans une partie de ma vie des festivals, il allait de soi que nous allions organiser l’évènement nous-même. Et comme toute bonne organisatrice, il faut un bon timing serré mais pas trop, j’ai donc commencé 6 mois avant en janvier 2013 pour un évènement prévu en juillet 2013.
Ma priorité absolue a été de nous questionner sur comment rendre un évènement de consommation excessive (comme tout mariage) le plus durable possible. Comment la durabilité allait-elle guider l’organisation de cet évènement…?

L’album sur Flickr…

 [slickr-flickr set=”72157639341614836″ id=”112908003@N02″]
Déjà pour quoi organiser un mariage ? Pour nous c’était l’occasion de faire la fête avec tous nos amis et famille réunis, leur offrir un morceau tous ensemble pour se rencontrer, s’amuser et un morceau de vie spécial. Sachant que nos amis vivent sur plusieurs continents et qu’étant moi-même française, nous avons choisi de célébrer ce moment en Belgique étant facile d’accès d’à peu près partout (aéroports internationaux, proximité France, Hollande et UK).
Mais faire faire toute cette route à nos amis pour quelques heures ne nous a pas semblé pertinent au niveau durable donc à l’image des mariages italiens sur 3 jours, nous avons imaginé un scénario sur plusieurs jours (de préparation) puis un jour de mariage et 2 jours de plus pour profiter et ranger. Nous donnant aussi l’occasion de profiter de nos amis et famille plus longtemps !
Mais pour organiser cela, il nous fallait encore trouver un lieu qui s’y prête, prêt à recevoir autant de gens et d’activités mais pouvant aussi être transformé par nos soins. La campagne s’est imposée à nous car c’est un de nos endroits préférés où on a aussi grandi. Et nous avons eu la chance d’avoir des amis enchantés et motivés pour s’embarquer dans cette grande aventure avec nous et qui nous ont prêté leur ancienne ferme rénovée à 1h de Bruxelles: Bever-Hill (sans rire !!!) !
283-IMG_0738
Revenons donc à notre concept d’expérience inédite pour tous et surtout pas passive et accès sur une consommation passive… Nous voulions des vacances participatives et nous étions prêts à dépenser notre argent pour cela dans l’économie locale.
Donc voici les choix qui ont suivi.
Un traiteur ? Une priorité pour moi, c’était la table. Avec le pique-nique de mariage du midi et le buffet du soir, nous avions l’occasion d’inventer 2 concepts durables. Sous la houlette de Filip Fransen de Green Gastronomy & Witlov, nous avons alors imaginé des repas de saison, locaux et en oubliant la viande. Uniquement du poulet pour le pique-nique.
L’évènement s’est alors organisé autour de la cuisine où chacun a participé dans la préparation les jours d’avant, cueillir les petits fruits pour la fameuse table des petits fruits, grande surprise du chef, cueillir les fleurs et autres légumes, éplucher, préparer, etc.  Un four à bois (un vrai) a été installé pour cuire le pain pour le buffet du soir. Chaque invité venant d’une région différente d’Europe a été invité à ramener un fromage pour ainsi constituer une table monstrueuse de fromages pour le soir.
Nous avons opté pour un buffet le soir, ce qui était interactif à souhait. Le midi, c’était repas assis mais là demander aux amis de faire le service pour tous était un peu trop, un autre buffet aurait fait l’affaire. Les quelques responsables vin étaient très efficaces et la découpe du poulet a été un moment aussi très gai !
1087-IMG_2879
Les boissons ? via le business d’amis par exemple Quevins. Nous avons opté pour un service apéro à une table à part. Ce qui était un endroit très sympathique !
247-FY7A0366
La déco ? Le but a été ici de ne rien acheter, de ne pas produire plus de déchets qu’il n’y a déjà. Donc il nous fallait recycler et prendre des left-overs. Pour les fleurs, cela a marché avec un grossiste via via où on a récupéré des pots de fleurs qu’on a ensuite replanté dans le jardin. Et le blé du champ d’à côté a complété ! Des avions en papier de couleur indiquaient le plan de table du midi.
Nous avons investi dans la fabrication d’un élément majeur de décoration : des guirlandes de couleur qui ont donné l’ambiance à tout le site. Les voici les fameux ‘slingers‘. Des origamis d’une amie flottaient au vent et apportaient de la poésie à la tente-piste de danse. Les bottes de paille du fermier voisin recouvertes de petits torchons de cuisine de chez nous finissaient d’encadrer le site. Et toute la famille a récupéré en juin ses petits pots de yaourts La Laitière et ses bocaux où on a allumé des bougies chauffe-plat le soir.
309-IMG_0766-Edit
512-IMG_1038-Edit
La location de matériel ? Le minimum syndical : la tente pour la piste de danse, les chaises, tables, sono dans des entreprises locales de location.
229-FY7A0316
Les toilettes ? Cela a été une vraie aventure de trouver quelqu’un capable de louer des toilettes sèches ! Après 2 tentatives vaines, nous avons eu comme partenaire Floreco qui nous a soutenu dans notre concept ! Eh oui, qui dit campagne dit aussi possibilité de faire un compost donc nous avons construit un pour les déchets organiques de la cuisine et un pour les toilettes sèches, instruisant ainsi nos invités à découvrir la simplicité et l’efficacité des toilettes sèches ! Les petites tentes de plage les abritant sont de Décathlon.
La musique ? Des vrais groupes comme des petits concerts, ce qui était la priorité de mon homme. Et qui a grâce à son témoin (Insidejazz) fait des miraclesEt des amis DJs ainsi qu’un cours de lindy-hop (une de nos passions) animés avec nos amis pour les invités ! Encore des activités interactives entraînant les invités à vivre une sorte de petit festival.
1199-FY7A3472-Edit
Les plus ? Nous avons préféré le tandem pour nous déplacer de chez nous (en ville à Gand) à la mairie. Nous avons demandé à nos amis d’organiser une cérémonie de mariage personnalisée qui a réuni tous les invités, les a fait participé et nous fait encore rire aujourd’hui ! Nous avons loué des jeux en bois anciens pour placer dans la prairie et pour se faire rencontrer grands et petits. Nous n’avons pas fait de cadeaux aux invités car nous avons focalisé notre énergie dans les grandes lignes.
085-FY7A9967-Edit
L’organisation ? Adorant organiser, j’ai utilisé Trello depuis le mois de janvier pour gérer les tâches à faire chaque mois comme un compte rebours. Ainsi que la répartition des tâches. Ce qui donnait quelque chose comme cela mais avec en plus les tâches archivées placées par mois (désolé la board a servi…). Cet outil a permis de gérer le timing sans se stresser et de ne pas avoir à tout faire au dernier moment. On a pu profiter !
Screen Shot 2015-01-27 at 18.51.11
Les invitations? Nous les avons choisi digitales pour limiter l’empreinte écologique et sachant aussi que les invités habitaient loin, cela était plus pertinent par email.

Nous avons aidé les invités à s’organiser pour les transports et organiser du co-voiturage. Et nous n’avons pas fait de liste de mariage car nous avons déjà tout. Les contributions de chacun ont donc servi pour nos projets court et long terme.
Nous avons par contre investi dans des belles cartes de mariage sur du beau papier et de très bonne qualité pour que chacun puisse garder un souvenir longtemps de cet évènement ! Mais on en fait tirer 2 fois trop sans le faire exprès…
Le costume? la robe? Le costume a été choisi sur mesure (Café Costume) et pouvant être bien sûr reporté. La robe, ça a été plus dur de choisir !
J’ai essayé de magnifiques robes chez Love, Sweet, etc, elles étaient belles et parfaites mais je doutais trop… comme s’il n’y avait pas la mienne. Je voulais à la fois court, à la fois long, à la fois une matière spéciale, du coton, etc…. Et puis j’ai rencontré Mieke Cosyn et son assistante avec qui ça a tout de suite accroché et qui a senti mes désirs et qui a créé avec moi la robe. En combinant les idées, la robe à 3 pièces modulables (en fonction des activités de la journée) se fit en tissus durables et faits régionalement (dentelles de Calais). Les accessoires vinrent juste souligner la robe en restant simples.
Nos alliances aussi, travaillées dans de l’or blanc, surtout après le merveilleux bijou de fiançailles… 😉
224-IMG_0671-Edit
Le photographe? www.melvinkobe.com L’un de nos investissements prioritaires, ce fut de choisir Carlos pour couvrir le mariage car lui seul pouvait rendre l’atmosphère aussi bien que les gens pour cette journée spéciale et nous voulions toute cette histoire encore “alive” après coup pour la re-raconter encore et encore. L’album…
Le film? Un magnifique cadeau du cousin de mon mari (Luminance) prêt à nous suivre dans ces journées de fête !

Mon EVJF? Elles ne l’ont peut-être pas fait exprès mais mes amies ont organisé un week-end de filles, à bavarder sur tout et sur rien à Paris avec mes copines de partout en Europe! Top et simple! Bien manger, bien discuter, juste un moment dont on se rappelera toujours !
Crédit photos : www.melvinkobe.com


Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.