Nos enfants auront 4 jobs différents par semaine

Nos enfants auront 4 jobs différents par semaine

En lisant cet article de Fastcodesign, je me suis imaginée tout un futur… Et j’en suis venue à la conclusion que nos enfants auront probablement intégré tous les changements s’opérant aujourd’hui dans des nouveaux styles de vie. J’ai voulu penser le meilleur de ce qui pourrait se passer…

Travailleront-ils comme on exerce un hobby, les accompagnerons-nous dans leur vie pour qu’ils trouvent des activités professionnelles épanouissantes et flexibles ainsi qu’adaptables aux nouveaux modes de vie ? Utiliseront-ils le home office comme une base ? Ou iront-ils travailler avec leurs collègues dans le hub de leur quartier ? Les cafés deviendront-ils des annexes des bureaux ? Les bureaux ‘restants’ seront-ils équipés d’espaces de vie et de partage ainsi que d’espaces intimes de concentration au profit de bureaux x ou z d’aujourd’hui ? Et puis auront-ils un seul travail ? Non, bien sûr que non, plusieurs où les différentes parties de leur personnalité pourront se réaliser et se développer ! Sûrement sera-t-il normal pour eux de jongler avec 4 jobs différents par semaine ?

Comment habiteront-ils nos enfants ? Dans des éco-immeubles pensés comme des éco-villages ? dans des villages en dehors des villes, ré-investis par des jeunes familles ? dans des maisons citadines transformées en incluant plusieurs familles ou les parents dans une annexe autonome ? Peut-être transformeront-ils la ville en un million de communautés où la communication sera facile et partagée ?

Comment vivront-ils ? Iront-ils encore au supermarché ou seront-ils des habitués du marché fermier en ligne ?  Feront-ils du jardinage avec leurs enfants comme hobby ? Voyageront-ils le week-end dans des fermes des alentours ? Accueilleront-ils dans leur salon des concerts ? ou sortiront-ils chez leur amis pour la même chose ? Partageront-ils le repas de voisins (imaginez le Uber pour les repas maison) quand ils rentreront tard et n’auront pas trop de temps pour cuisiner ? Ou sortiront-ils manger aux cantines du quartier, alliant comme cela le social et le culinaire ? Organiseront-ils des journées préparation de conserves pour l’hiver chaque été ?

Cuisineront-ils entre amis comme une activité quotidienne ? Iront-ils faire du shopping pour d’autres en même temps que leur ? Sera-t-il occasionnel et exceptionnel de manger de la viande ? Sera-t-il presque mal vu de manger des fruits et légumes hors-saison ? Iront-ils encore au restaurant ou les restaurants s’inviteront chez eux ? ou bien s’inviteront-ils à la table du Chef ? Les activités manuelles et ateliers verront-ils de nouveau un fleurissement : couture, bricolage, jardinage un peu partout ? Sans compter le sport…

Achèteront-ils encore des choses chez Ikea ou seront-ils des pros du Freecycle ? Partageront-ils leur voiture, leur perceuse et leur tondeuse à gazon avec les voisins ? Ainsi que la machine à laver ? Prêteront-ils ou échangeront-ils leur maison systématiquement quand ils iront en vacances ? Connaîtront-ils la sensation de porter des habits neufs ? ou trouveront-ils plus trendy de se passer de neuf ?
Organiseront-ils la garde de leurs enfants pendant certaines plages horaire entre amis ou voisins ou communauté ? Et comment seront les écoles : les pédagogies du type Freinet, Montessori, institutionnelle, Dalton seront-elles la norme ? et gratuites pour tous ? ou encore comme l’école de la ferme des Amanins une éducation à la citoyenneté et à la vie mélangée à l’apprentissage des maths, français, etc ?

La communication non-violente sera-t-elle une matière à part entière enseignée à l’école ?
Peut-être n’y aura-t-il plus de bibliothèques mais des milliers de petites bibliothèques chez les gens avec des livres prêt à prêter ?
Et puis finalement peut-être que prendre des vacances n’aura plus le même sens, mais que voyager sera aussi décliné pour aller habiter non loin de chez soi dans un autre univers culturel ou encore d’aller emprunter l’activité professionnelle d’un autre pendant quelques jours ? 

… Je m’arrête là car c’est aussi à nous chaque jour de construire ces utopies futures !

Ici vous trouverez des petits films des utopies de demain : Living Climate change.

C’est tellement passionnant de voir ces milliers de révolutions tranquilles qui apparaissent autour de nous. Je vous recommande ce livre qui est une odyssée créative, positive et moderne : Un million de révolutions tranquilles.

En fait, nous sommes entrain de construire notre futur chaque jour et ceci par chaque micro-action quotidienne. J’aime. Juste l’idée me rend heureuse.

Et puis on peut continuer à imaginer ce futur ici

 
 



Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.